Sélectionner une page

Paul VI, le pape des synodes

par | Oct 14, 2018 | Actu du synode

Ce dimanche 14 octobre 2018, au milieu du synode des jeunes, plusieurs canonisations ont eu lieu, dont celle du pape Paul VI. C’est justement ce pape qui a institué en 1965 les synodes des évêques, à la surprise générale et en plein Concile Vatican II !

Pape d’une Eglise en dialogue

Si le Pape François est souvent rattaché à l’expression d’une « Eglise en sortie », Paul VI était celui d’une Eglise en dialogue, en conversation. Son pontificat a été marqué par la poursuite et la clôture du concile Vatican II et par ses différents voyages et gestes en faveur de la paix, de la rencontre avec Athénagoras, patriarche de Constantinople au discours donné à l’ONU. Il a posé les bases de l’Eglise d’aujourd’hui dès le début de son pontificat avec son encyclique Ecclesiam suam. Le pape François est très proche de la volonté de réforme de l’Eglise de Paul VI, de son ouverture à la modernité et de son héritage d’encycliques et d’exportations à l’exemple d’ Evangelii nuntiandi (1975) qu’il considère comme « le document pastoral le plus grand écrit à ce jour ».

 L’Eglise doit entrer en dialogue avec le monde dans lequel elle vit. L’Eglise se fait parole ; l’Eglise se fait message ; l’Eglise se fait conversation.

Ecclesiam Suam, n°67 (première encyclique de Paul VI)

L’institution du Synode des Évêques

Le 15 septembre 1965, alors que le concile Vatican II suit toujours son cours, le Pape Paul VI institue et donne les bases du synode des évêques, reprise d’une tradition des premiers temps de l’Eglise et réponse au désir exprimé par les Pères du Concile de maintenir vivant l’esprit de collégialité, de synodalité engendré par l’expérience conciliaire.

Il publie pour cela une lettre apostolique Apostolica sollicitudo (à lire ici) dans laquelle il donne déjà le cadre, les moyens et les buts de ces assemblées synodales.

«Le Synode d’évêques, où des évêques choisis dans les différents pays du monde apporteront une aide efficace au Pasteur suprême de l’Église, sera constitué de telle sorte qu’il soit: a) un organisme ecclésiastique central; b) représentatif de tout l’épiscopat catholique; c) d’un caractère perpétuel; d) d’une structure telle que sa fonction s’exercera d’une façon temporaire et occasionnelle»

(Chapitre I de l’Apostolica sollicitudo).

«De par sa nature même, le Synode des Évêques a pour mission d’informer et de conseiller (..)  Les fins générales du Synode des Évêques sont: a) entretenir une union et une collaboration étroites entre le Souverain Pontife et les évêques du monde entier; b) veiller à ce qu’une information directe et vraie soit donnée sur les situations et les questions relatives à la vie interne de l’Église et à l’action qu’elle doit mener dans le monde d’aujourd’hui; c) faciliter la concordance de vues, du moins sur les points essentiels de la doctrine et sur les modalités de la vie de l’Église. Ses fins spéciales et prochaines sont: a) établir un échange d’informations utiles; b) donner des conseils sur les questions pour lesquelles le Synode aura été convoqué»

(Chapitre II de l’Apostolica sollicitudo).

Ce synode sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations est ainsi la 15ème assemblée générale ordinaire du synode des évêques. Comme Paul VI l’avait lui-même indiqué, comme toutes les institutions humaines, le synode est amené à être perfectionné. Ainsi le Pape François a promulgué pour ce synode une nouvelle constitution apostolique renforçant la place et les pouvoirs du synode des évêques.

Il s’agit d’une institution ecclésiastique que nous, tout en interrogeant les signes des temps et encore plus en essayant d’interpréter en profondeur les desseins divins et la constitution de l’Église catholique, nous avons établie après le Concile Vatican II, afin de favoriser l’union et la collaboration des Évêques du monde entier avec ce Siège Apostolique, à travers une étude commune des conditions de l’Église et la solution unanime des questions relatives à sa mission. Il ne s’agit pas d’un Concile, il ne s’agit pas d’un Parlement, mais d’un Synode de nature particulière

Définition du synode donnée par Paul VI  lors de l’Angélus du dimanche 22 septembre 1974

Des vidéos pour mieux comprendre

Paroles d'évêques 33 - Canonisation de Paul VI - Cardinal Philippe Barbarin

Ce dimanche 14 octobre, le pape François canonisera le pape Paul VI. Le Cardinal Philippe Barbarin nous présente, à travers cet entretien, qui était Paul VI, les grandes lignes de son pontificat, ses encycliques, ses enseignements...

Publiée par Diocèse de Lyon sur Mardi 9 octobre 2018

⬅️ Le cardinal Barbarin, nous partage dans cet entretien, qui était Paul VI, le pape de son adolescence et de sa jeunesse.

 

⬇️ Une vidéo pour mieux comprendre ce qu’est un synode en 3 min !