Sélectionner une page

Christus Vivit : l’exhortation apostolique post-synodale

par | Avr 2, 2019 | Actu du synode, Blog, Textes et documents officiels

« Il vit, le Christ, notre espérance et Il est la plus belle jeunesse de ce monde. » Ce sont par ces mots que le Pape inaugure son exhortation Christus Vivit qui vient achever le travail synodal sur les jeunes, la foi et le discernent des vocations.

À chacun de la recevoir et de s’engager dans la mise en oeuvre de ce synode ! 

Une exhortation apostolique post-synodale

Une exhortation apostolique, et Christus Vivit ne fait pas exception, est un appel, une recommandation que le Pape lance aux fidèles sur un sujet particulier, souvent pastoral.

Elle est post-synodale quand elle est publiée à la suite d’un synode des évêques. Elle est alors le fruit de tout le processus synodal, de l’écoute et du discernement commun.

Le synode pour les jeunes, la foi et le discernement des vocations aura été jalonné de nombreuses étapes et nouveautés et on retrouve toute cette richesse dans le texte du Pape, notamment par la citations de numéros entiers du document final qui lui avait été remis le 27 octobre 2018 mais aussi dans des références aux JMJ de Panama, évènement marquant pour la jeunesse chrétienne.

Ce sont donc quelques 160 pages et 300 numéros qui sont rendus publics en ce 2 avril, jour anniversaire de la mort de St Jean-Paul II, faisant aussi le lien avec cet autre pape de la jeunesse.

Vous pouvez dès à présent retrouver l’exhortation en version éditée dans toutes les bonnes librairies religieuses ou tout simplement télécharger le texte ici :

Une lettre aux jeunes

Le pape a choisi d’écrire son exhortation comme une lettre adressée directement aux jeunes, comme l’avaient aussi fait les pères synodaux en octobre, s’adressant à eux comme un père, avec beaucoup d’affection et d’espérance.

À vous tous, jeunes chrétiens, j’écris avec affection cette exhortation apostolique, c’est-à-dire une lettre qui rappelle certaines convictions de foi et qui, en même temps, encourage à grandir en sainteté et dans l’engagement de sa propre vocation.

Christus Vivit, extrait du numéro 3

Ainsi de nombreuses fois au cours de l’exhortation, il interpelle directement chacun des jeunes, leur parle de leur chemin, de leurs racines, de leurs rêves et de leur vocation.

Les premières paroles que je voudrais adresser à chacun des jeunes chrétiens sont donc : Il vit et il te veut vivant !

Il est en toi, il est avec toi et jamais ne t’abandonne. Tu as beau t’éloigner, le Ressuscité est là, t’appelant et t’attendant pour recommencer. Quand tu te sens vieilli par la tristesse, les rancoeurs, les peurs, les doutes ou les échecs, il sera toujours là pour te redonner force et espérance.

Christus Vivit, numéro 1 et 2

Ose être davantage, car ta personne est plus importante que quoi que ce soit. Il ne te sert à rien d’avoir ou de paraître. Tu peux arriver à être ce que Dieu, ton Créateur, sait que tu es, si tu reconnais que tu es appelé à beaucoup. Invoque l’Esprit Saint et marche avec confiance vers le grand but : la sainteté. Ainsi, tu ne seras pas une photocopie. Tu seras pleinement toi-même.

Christus Vivit, extrait du numéro 107

Chers jeunes, je serai heureux en vous voyant courir plus vite qu’en vous voyant lents et peureux. Courez, attirés par ce Visage tant aimé, que nous adorons dans la sainte Eucharistie et que nous reconnaissons dans la chair de notre frère qui souffre. Que l’Esprit Saint vous pousse dans cette course en avant. L’Église a besoin de votre élan, de vos intuitions, de votre foi. Nous en avons besoin ! Et quand vous arriverez là où nous ne sommes pas encore arrivés, ayez la patience de nous attendre.

Christus Vivit, numéro 299

Et à tout le Peuple de Dieu !

Et, tout comme le synode ne concernait pas seulement les jeunes mais bien l’Eglise dans son ensemble, la lettre du Pape s’adresse aussi à tout le Peuple de Dieu : les jeunes, qui ne doivent pas être mis en vis-à-vis du reste de l’Eglise, ceux qui les accompagnent et ceux qui les côtoient ou les croisent sans trop les connaître.

Mais étant donné qu’il s’agit d’une balise sur un chemin synodal, je m’adresse en même temps à tout le peuple de Dieu, à ses pasteurs et à ses fidèles, car la réflexion sur les jeunes et pour les jeunes nous interpelle et nous stimule tous.

Christus Vivit, extrait du numéro 3

Avant d’être un âge, être jeune est un état d’esprit. Il en résulte qu’une institution si ancienne que l’Église peut se renouveler et se rajeunir aux diverses étapes de sa très longue histoire.

Christus Vivit, extrait du numéro 34

C’est pour l’Eglise entière que ce synode est une occasion de conversion, de renouveau, d’un retour au Christ étenellement jeune, source de la jeunesse de l’Eglise et «compagnon et ami des jeunes» (Concile Vatican II)

Face à tant de situations de souffrances des jeunes de par le monde et tant de manquements de l’Eglise pour qu’elle soit réellement une « maison sûre », le Pape appelle à de nombreuses reprises à une véritable Eglise de l’écoute, qui pour les jeunes mais aussi grâce aux jeunes, se laisse transformer et même purifier.

Une Église sur la défensive, qui n’a plus l’humilité, qui cesse d’écouter, qui ne permet pas qu’on l’interpelle, perd la jeunesse et devient un musée. Comment pourra-t-elle accueillir de cette manière les rêves de ces jeunes ?

Christus Vivit, extrait du numéro 41

Ainsi, ce moment difficile, « avec l’aide précieuse des jeunes, peut véritablement être l’occasion d’une réforme de portée historique » pour déboucher sur une nouvelle Pentecôte et inaugurer une étape de purification et de changement qui confère à l’Église une nouvelle jeunesse. Mais les jeunes pourront aider beaucoup plus s’ils se sentent de tout coeur membres du « saint et patient peuple fidèle de Dieu, soutenu et vivifié par l’Esprit Saint », car « ce sera précisément ce saint peuple de Dieu qui nous libérera du fléau du cléricalisme, terrain fertile de toutes ces abominations ».

Christus Vivit, extrait du numéro 102

Remise sous le regard de Marie

Le Pape a signé l’exhortation le 25 mars 2019, en la fête de l’Annonciation et sous le regard de Notre-Dame de Lorette où il était venu en pèlerinage pour lui offrir le fruit de ce synode.

Tout comme les dernières JMJ et notamment celles de Panama, le Pape a donné Marie pour exemple et a demandé de prier « afin que le “oui” de Marie devienne le “oui” de beaucoup.»

Marie resplendit dans le coeur de l’Église. Elle est le grand modèle pour une Église jeune, qui veut suivre le Christ avec courage et docilité.

Christus Vivit, extrait du numéro 43

« Le force du “oui” de Marie, une jeune, impressionne toujours. (…) Marie s’est mise en jeu, et pour cela elle est forte, pour cela elle est une influencer, elle est l’influencer de Dieu ! Le “oui” et le désir de servir ont été plus forts que les doutes et les difficultés »

Christus Vivit, extrait du numéro 44

Le Christ au centre & la grande annonce pour tous les jeunes 

Dans toute cette lettre le pape s’attache à relire des réalités de la jeunesse actuelle mais aussi de la jeunesse dans la Bible ou dans l’histoire des saints. Mais Celui qui est premier et au centre de toute cette exhortation c’est bien le Christ !

Jésus est « jeune parmi les jeunes afin d’être un exemple pour les jeunes et les consacrer au Seigneur ».

Christus Vivit, extrait du numéro 22 (et citation de St Irénée de Lyon)

En Jésus, tous les jeunes peuvent se retrouver !

Christus Vivit, extrait du numéro 31

Vous les jeunes, Jésus ne vous éclaire pas de loin ou du dehors, mais dans votre jeunesse même qu’Il partage avec vous.

Christus Vivit, extrait du numéro 31

Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde.

Christus Vivit, extrait du numéro 1

Au coeur de l’exhortation aussi, un grand et riche chapitre catéchétique, sur « la grande annonce pour tous les jeunes », cœur de ce que l’Eglise doit inlassablement porter au monde.

Au-delà de toute situation particulière, je souhaite maintenant annoncer à tous les jeunes le plus important, ce qui est primordial, ce qu’il ne faut jamais taire. Une annonce qui comprend trois grandes vérités que nous avons tous besoin d’entendre sans cesse, encore et encore.

Christus Vivit,  numéro 111

Pour découvrir cette grande annonce et ces trois grandes vérités… il ne vous reste plus qu’à lire l’exhortation 😉

Qui que vous soyez, nous espérons que ces aperçus vous donnent envie de lire au plus vite ce texte.

N’hésitez pas à nous partager ce qui vous touche, vous réjouit ou vous bouscule à la lecture de Christus Vivit !

Pour revivre ce synode de l’intérieur, vous pouvez regarder le vlog de Mgr Gobilliard à Rome :